Le débarquement : un mot, un évènement historique, un souvenir , un devoir de mémoire : tout cela à la fois pour nos terminales 2 et 3 qui se sont rendus sur les traces de cet évènement en ce début Octobre.

Un périple de 3 jours les attendaient. La première étape fut Utah Beach, sa plage et son musée. Puis nous sommes allé dans le
village de Ste mère Eglise célèbre pour son parachutiste coincé sur l’Eglise ou nous avons visité le musée Airborne. Cette première
journée s’est achevé sur un diner, histoire de ravitailler nos jeunes soldats avant de nouvelles découvertes fortes en émotions.
 
En effet ce deuxième jour fut surtout dédié au devoir de mémoire. Cela nous a conduit au cimetière américain de Colleville et ses
9384 croix blanches qui ont fait prendre conscience aux élèves de l’événement et de sa portée mémorielle. Notre chemin s’est
ensuite arrêté dans un lieu lourd de sens qu’est le cimetiere allemand de la Cambe : les croix noires et les tombes à même le sol
ont fait réfléchir les élèves sur la démarche de mémoire et sur la signification du mot PAIX. La journée s’est ensuite déroulé au
mémorial de Caen entre musée et cinéma. Cette journée marqua une prise de conscience de l’impact de la seconde guerre sur le
monde par les élèves.
 
Enfin ce troisième jour fut le moment de clôturer le voyage par une étape à la pointe du Hoc et à Arromanches pour constater
que le débarquement fut aussi un moment de bravoure ( 73 rangers seulement pour prendre une des bases radar les plus
importantes du mur de l’atlantique) et d’avancées technologiques avec ce port artificiel géant montée pour accueillir le
débarquement.
 
Ce voyage fut donc un moment à l’image du SCT: : un temps d’apprentissages, d’écoute, de partage et de citoyenneté.
 
Rassurez vous , on a bien ri aussi et les moments de franche rigolades ont permis aux élèves de repartir ce voyage avec le
sentiment d’avoir encore vécu un moment exceptionnel dont seul le SCT à la recette.